France : Le Festival International d’Art Marginal le Grand BAZ’ART 2016

La 8ème édition du Grand BAZ’ART, le Festival International d’Art Marginal, ouvre ses portes du 1 au 3 juillet 2016, à Gisors, la capitale du Vexin Normand (27).

 
Toujours plus ambitieux, le festival s’est proposé pour cette édition d’accueillir pour la première fois 20 invités des cinq continents. Ainsi, dans la salle principale, le public rencontrera des artistes – peintres, dessinateurs et sculpteurs – de France, Belgique, Pologne, Roumanie, Maroc, Australie, Pérou et des Philippines : Stéphanie Sautenet, Laure Ketfa, Jeanne Giraud, Hubert Duprilot, Jean-Pierre Faurie, Marcel Bénaïs, Stéphane Gillain, Eugeniusz Zegadło, Marian Simon, Mostafa Ben Malek, Liz Parkinson, Gerardo Boza et William Gaudinez.

 
Le fil rouge de cette édition est un double dialogue : d’un côté, le dialogue entre l’art vivant et le patrimoine historique et culturel de la vénérable ville normande, et de l’autre côté, le dialogue entre créateurs de cultures et d’horizons artistiques divers : savants et autodidactes ensemble, unis par leur refus de se laisser broyer dans le malaxeur industriel de l’art officiel.

 
Dans cette logique, l’invité d’honneur de cette année s’impose comme une évidence : Jean-Luc Giraud, « dessinateur virtuose et pionnier de l’image digitale en France » (L. Danchin), ainsi qu’une moitié du binôme qui a créé Mycellium, le réseau amical des créateurs savants ou autodidactes, mais décidément contre-courant. En pleine possession de son bagage technique, qu’il manie avec raffinement et versatilité, Jean-Luc Giraud est hors-normes dans sa démarche : des décennies d’autoportraits, déclinés de toutes les manières imaginables et bon nombre d’autres, bien peu imaginables. En effet, en s’imposant un seul sujet pour toute une vie de création, cet artiste s’est obligé à pousser les limites de l’imagination bien plus loin qu’on aurait pu le faire en conjurant de nouvelles fantaisies pour chaque toile.

 
L’autre moitié du binôme créateur de Mycellium, l’écrivain, critique d’art et théoricien de l’art brut et hors-les-normes Laurent Danchin signe, en tant que commissaire-invité, l’exposition-événement Chomo. L’Ange du dernier cri (assisté de Aurélien Demaison), dans la Salle Charpillon. Une sélection d’œuvres jamais montrées auparavant, pour rendre hommage à Chomo, cet artiste-philosophe exceptionnel, qui a vécu son art et ses convictions jusqu’au bout, et qui est le meilleur exemple pour cette philosophie de l’authenticité et de la sincérité créative, qui dépasse la petite taxonomie.

 
Le même dialogue savant-autodidacte se poursuit dans la très belle église médiévale Saint Gervais et Saint Protais, qui abrite l’exposition Ecce Homo : deux artistes, une peintre savante et une naïve, racontent avec les moyens propres à chacune, mais avec une sensibilité qui les unit, d’un côté, le parcours de l’homme qui devient Homme, et de l’autre, l’histoire de l’Homme qui s’est fait homme (Ecce Homo: Brigitte Breyton et Paraschiva Dumitru).

 
Au Château de Gisors, très vieille fortification (XIème siècle) sur la vallée de l’Epte, une exposition solo du sculpteur-céramiste Pierre Amourette et, dans la cour, une animation artistique interactive proposée par Mina Mond.
La tradition des Prix Osk’Art se poursuivra, avec un jury présidé par Françoise Monnin, rédactrice en chef de la revue Artension !, et des trophées réalisés pour le festival par le maître-verrier Francis Lefèvre.

 

Voici quelques-uns des temps forts qui attendent le public !

 

Vous êtes les bienvenus au vernissage vendredi 1er  juillet à 19h15,  Salle des Fêtes. Entrée libre.

 
Pour plus de renseignements, contactez l’équipe du Grand BAZ’ART au :

+33 662625772

contact@grand-baz-art.fr

www.grand-baz-art.fr

Source: l’équipe du Grand BAZ’ART

Hashtags:

Grand BAZ’ART

Gisors

 

00-invitation-VIP-GBA-2016-courriel

 

 

 

 

 

 

Um comentário em “France : Le Festival International d’Art Marginal le Grand BAZ’ART 2016

Deixe uma resposta

Esse site utiliza o Akismet para reduzir spam. Aprenda como seus dados de comentários são processados.

%d blogueiros gostam disto: